ECOLO
 
 
 
 
 
 
 
 

Porcherie Industrielle à Avin

Depuis l'annonce d'implantation de porcherie industrielles dans la région de Hannut, ECOLO tient à marquer sa vive opposition à ce type d'exploitation qui ne correspond en rien à la politique de développement durable qui peut permettre à notre région et notre commune de s'épanouir. ECOLO demande une attention toute particulière au bien-être de la population et ce, au-delà des riverains, tout en préservant les ressources locales et sans compromettre la prospérité maitrisée des générations futures.

Le cheptel de ce type d'exploitation est généralement approvisionné en nourriture conditionnée et traitée industriellement à de nombreux kilomètres de nos régions. Cela n'entrainera donc pour nos producteurs locaux aucune retombée.

Le trafic de charroi lourd sera fortement augmenté sur nos chemins communaux et en accélérera encore la dégradation : fourniture des porcelets, livraison des aliments, évacuation du lisier, enlèvement des porcs jusqu'à l'abattoir, etc. sont autant d'opérations qui nécessitent l'utilisation de camions et tracteurs dont l’impact sur l’environnement ne seront compensé d’aucune manière. La charge des dégradation devra être prise en charge par toute la collectivité.

Concernant le lisier, nous nous inquiétons des risques importants pour les nappes phréatiques (faisant l’objet d’un double captage !) sous l'exploitation projetée... et nous rappelons les avertissements déjà énoncés par Inter-Environnement Wallonie qui précise que les terrains de notre région sont déjà hautement chargés en nitrates et très proche de la saturation. Ce sont là nos terrains et notre patrimoine naturel que nous mettons en péril... celui-là même qui permet la prospérité à nos cultures locales.

Enfin et surtout nous pensons aux riverains qui devront, sans vraiment de retombée pour eux ou pour la collectivité, en permanence supporter les désagréments olfactifs, sonores et paysagers de l'élevage d’une part et des manoeuvres des véhicules déjà décrites ci-dessus qui y sont inhérentes et ne manqueront pas de mettre leur quiétude et leur sécurité à mal.

Une consommation plus raisonnée de viande mais de meilleure qualité est assurément une réponse face aux défis des changements climatiques. La production industrielle de nourriture va à contre-courant de toute politique de production durable en général et de production d’une alimentation plus saine en particulier.

ECOLO regrette également qu'aucune attention ne soit accordée à la valorisation des déchets (des projets de biométhanisation sous contrôle et surveillance peuvent souvent être menés à bien dans ce type d'exploitation).

ECOLO invite tous les acteurs politiques à encourager davantage le développement de projets permettant un réel épanouissement des producteurs et des consommateurs d'aliments qui peuvent être produits chez nous, dans notre région et dans notre localité, minimisant amplement les nuisances pour la population et permettant de réelles plusvalues pour les producteurs et le développement économique et social de notre région. En plus de valoriser le travail et l'expertise des producteurs locaux, ces projets respectueux du monde vivant et visant à préserver notre patrimoine (en ce compris le savoir-faire local) pour les générations futures peuvent réellement permettre à de nombreux agriculteurs de sortir de la dépendance induite par les lobbys dont les buts sont les « ventes à tout prix » de produits divers et variés tels que pesticides, nutriments frelatés, engrais azotés, etc. dont l'utilisation et l’abus dégrade notoirement et de plus en plus l'état biologique de nos terres cultivables pourtant si fertiles à l'état naturel.

Ca bouge !
A chaque réunion, notre groupe se consolide un peu plus... Rejoignez-nous!
Actu ECOLO
Remonter en haut de la page