ECOLO
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Ressources Humaines – Service Public : créer les conditions d'une administration sereine, en mouvement et tournée vers tous les Hannutois

L'administration communale a chaque jour de nouveaux défis à relever, les agents doivent pouvoir remplir de nombreuses missions de plus en plus complexes suite à la délégation de celles-ci par d’autres niveaux de pouvoir. L'administration communale offre une grande capacité d’adaptation voire d’innovation, avec une gestion de plus en plus professionnelle. En outre, de nombreux agents ont le sens de l’intérêt général et souhaitent bien faire leur boulot. Une partie des agents sont prêts à se motiver pour un projet et attendent une gestion cohérente, transparente et tournée vers l’avenir.

Or l'administration communale présente des caractéristiques liées à leur proximité avec le politique, qui ne permettent pas toujours de valoriser tout leur potentiel humain …

Renforcer la démocratie locale passe aussi par l’évolution des habitudes et de la culture politique visà-vis de son administration. Il est essentiel de changer certaines pratiques qui ne permettent pas de garantir les conditions idéales d’un service public de qualité, comme attendu par les Hannutois(es) : en finir avec une politisation souvent marquée du personnel, avec des engagements, des promotions, des nominations peu soucieux de choix objectifs liés à la compétence et au mérite, avec une organisation des services et des équipes qui découle parfois plus de l’histoire et/ou des rapports de force que des besoins réels …

Estomper le clivage souvent existant entre le politique, pôle de décision, et l’administration, pôle d’exécution, est fondamental, car une relation basée sur la dichotomie décideur-exécutant est souvent source d’immobilisme de l’action politique et de démotivation du personnel.

Il est essentiel de mettre en œuvre des procédures et réglementations qui enrayent les pratiques négatives de nature à démotiver les agents, qui sapent le bon fonctionnement des services et détournent le service public de sa finalité d’intérêt général au profit d’un intérêt partisan ou personnel.

Valoriser, prendre soin de l’humain, des ressources humaines, en finir avec les nominations partisanes et les inégalités de statuts font partie des pratiques positives et nécessaires afin de renforcer la motivation et permettre aux agents de relever les défis et missions qui leur incombent.

Quelle politique pour les ressources humaines ?

Ecolo souhaite créer les conditions pour que l’administration puisse jouer son rôle sereinement et que les agents puissent s’épanouir dans leur travail :

o bien définir le rôle de l’administration : elle gère en fonction de l’intérêt général, elle est associée à la conception de nouveaux projets et de nouvelles politiques, elle est invitée à proposer de nouvelles actions et à participer à l’évaluation des politiques mises en œuvre … ;

o développer une relation de confiance entre le politique et son administration ;

o garantir à chaque agent un traitement équitable et la valorisation du travail accompli ;

o moderniser, humaniser et dynamiser l’administration, pour pouvoir faire face à la « guerre des talents » qui risque de survenir suite au départ à la pension de la génération baby-boom et à la raréfaction de personnes disponibles sur le marché de l'emploi ayant les compétences nécessaires pour faire face aux missions de plus en plus nombreuses déléguées vers les pouvoirs locaux ou demandées par les Hannutois(es) ;

o développer une politique de ressources humaines avec recrutement objectif, évaluation, formation et, le cas échéant, mobilité et possibilité d’évolution de carrière.

Les axes d’action et des propositions pour les mettre en oeuvre

Insuffler un esprit « orienté citoyen » dans l'administration communale, pour que le hannutois se retrouve au centre des préoccupations des administrations et puisse aussi être associé aux décisions qui le concernent

* Mettre en place une véritable stratégie d’accueil en développant un «pool d’accueil» suffisamment généraliste pour donner des informations de base ou orienter les demandeurs vers les spécialistes

* Mettre en place une politique d’information, favoriser la participation et accorder une attention particulière à la qualité du service public

Décider et administrer en toute harmonie, en renforçant la collaboration entre le politique et l’administration

* Améliorer la collaboration entre le législatif (conseil communal et/ou commissions de celui-ci), l’exécutif (échevin) et les fonctionnaires, tous impliqués d’une manière ou d’une autre dans la gestion communale, en garantissant l’accès au débat pour tous via le règlement d’ordre intérieur (ROI) des organes délibérants

* Informer et former les mandataires à la gestion d'une administration locale afin qu'ils puissent encore plus rapidement assumer correctement leurs responsabilités

* Adapter le mode de gestion du personnel en développant une gestion des équipes par objectifs, avec motivation sur le contenu et sur la raison d’être des actions développées

* Permettre aux différents acteurs de donner un avis sur ce qui est réalisé, tant en termes de résultats obtenus qu’en termes de méthodes utilisées

Donner du mouvement à l’administration en renforçant la politique de Gestion des Ressources humaines(GRH)

* Renforcer la politique de gestion des ressources humaines

* Recruter le personnel après appel public et sur base de procédures neutres, claires, objectives et non discriminatoires qui tiennent compte exclusivement de la qualité et de la compétence des candidats et qui doivent permettre de disposer d’agents qualifiés, stables et indépendants, en position de défendre l’intérêt général ; par ailleurs, organiser des examens de recrutements régionaux en vue de la constitution de réserves de personnel

* Limiter le recrutement contractuel à des besoins temporaires réels et favoriser la statutarisation du personnel communal dans des conditions objectives

* Dispenser à l’agent recruté une formation de base adaptée à son niveau hiérarchique : formation à l’accueil complétée par une formation plus spécifique, liée à la technicité de la tâche qui lui est confiée, en ce compris pour les fonctions d'encadrement, de coordination ou de supérieur hiérarchique

* Former les agents aux changements, par l’instauration d’une réelle politique de formation continuée mais aussi, de manière générale, par un accompagnement lorsque de nouvelles politiques sont mises en place

* Améliorer les échanges d'informations et de bonne pratiques entre administrations locales et favoriser la mobilité intra et inter pouvoirs locaux afin de permettre aux administrations de s'enrichir plus facilement des expériences d'autres pouvoirs locaux et de dynamiser les carrières des agents

* Améliorer la qualité du service au public en mettant sur pied, avec les représentants du personnel, des procédures d’évaluation continue des agents, dans les aspects individuels de leur travail mais également leur participation à la communication interne et au fonctionnement d’équipe

* Veiller à un équilibre homme-femme dans les fonctions à responsabilité

* Investir dans les infrastructures et mettre des outils de travail performants (dont les Technologies de l’Information et de la Communication (TIC)) à disposition des agents et services concernés

Ca bouge !
A chaque réunion, notre groupe se consolide un peu plus... Rejoignez-nous!
Actu ECOLO
Remonter en haut de la page